Skip to main content
Free Local Delivery On All Orders

Coming On Strong

Coming On Strong

[English Below]

De la fabrication de ses propres crash pads à la construction d'un mur d'escalade dans le sous-sol de ses parents, Christophe Gauvin-Girard est un jeune grimpeur débrouillard qui montre à sa génération que la détermination peut mener très loin lorsqu'on est coincé à l'intérieur pendant quelques mois. 

Depuis quand grimpes-tu?

Je grimpe depuis deux ans. J’ai commencé en octobre 2018.


Que fais-tu lorsque tu ne grimpes pas?

Autre que l’escalade, je fais de la photo et de la musique alors quand je ne grimpe pas il m’arrive souvent d’éditer des photos, jouer de la guitare ou bien de travailler sur tout plein de projets. 


Tu as construit ton propre gym dans le sous-sol de tes parents. Peux-tu nous en parler?

Quand les gyms ont fermé à cause de la COVID-19, je n’avais plus nulle part où m'entraîner, donc j’ai convaincu mes parents de me laisser construire un petit wall dans ma chambre. Ça a vraiment été une belle expérience de concevoir et de construire de mes propres mains un petit mur qui devait à la fois être solide, assez petit pour rentrer dans ma chambre et ne pas coûter trop cher. Mon wall a vraiment été mon refuge durant la quarantaine et ce qui m’a permis de rester psyched de devenir plus fort.


Comment réussis-tu à allier la pratique du bloc et l’école?

Présentement, tous mes cours sont en ligne donc ça me donne l'opportunité d'organiser mon horaire alentour de mes sessions de grimpe. Je fais mes travaux et mon étude quand les conditions dehors sont moins bonne ou lors de mes jours de repos. 


Comment la pandémie a-t-elle affecté tes activités?

Heureusement la pandémie n’a pas été trop difficile pour moi. Elle m’a permis de m'entraîner et de vraiment me concentrer sur moi-même. Je suis certain que sans elle, je ne serais pas aussi fort que je le suis présentement. J’ai vraiment utilisé cette opportunité pour me dédier à l’escalade plus que jamais.


As-tu un style de grimpe particulier? Si oui, qu’est-ce qui te distingue?

Je dirais que je suis un grimpeur assez statique. J’ai beaucoup de difficulté avec les gros mouvements dynamiques. Je suis aussi très fort des doigts par rapport a mon poids. Je vais donc souvent adapter mon beta de façon à contrôler les gros mouvements dynamiques pour les rendre plus statiques, souvent en utilisant de très petites prises que personne d’autre n'utilise.


Quels sont tes objectifs pour les cinq prochaines années?

Les deux choses qui m’attire le plus dans ce sport sont de constamment repousser mes limites et de développer et ouvrir de nouveaux blocs pour moi et pour les autres. C’est donc exactement ce que je compte faire dans le futur. Je suis vraiment impatient de voir ce que je vais accomplir dans les prochaines années!

Que recherches-tu en terme d’équipement d’escalade? En quoi les produits de Ostrya te rejoignent?

Ce que je recherche en terme d’équipement d’escalade ce sont des produits écologiques et de qualité. Ainsi Ostrya réponds à ces deux critères. Premièrement, puisque tous leurs produits sont faits ici, au Canada mais aussi parce qu’ils sont de grande qualité. Je suis donc vraiment honoré d'avoir la chance de représenter Ostrya!

 

 

From making his own crash pads to building a climbing wall in his parents' basement, Christophe Gauvin-Girard is a resourceful young climber who shows his generation that determination can go a long way when you're stuck inside for a few months.

 

Since when do you climb?

I have been climbing for two years. I started in October 2018.

 

What do you do when you are not climbing?

Other than rock climbing, I do photography and music so when I'm not climbing I often find myself editing photos, playing guitar, or working on lots of projects.

 

You built your own gym in your parents' basement. Can you tell us about it?

When the gyms closed due to COVID-19, I had nowhere to work out, so I convinced my parents to let me build a little wall in my room. It was really a great experience to design and build with my own hands a small wall that had to be solid, small enough to fit into my room and not cost too much. My wall was really my refuge during the quarantine and what kept me psyched to get stronger.

 

How do you manage to combine bouldering and school?

Currently, all my lessons are online so it gives me the opportunity to organize my schedule around my climbing sessions. I do my homework and study when the conditions are worse outside or on my days off.

 

How has the pandemic affected your activities?

Fortunately, the pandemic wasn’t too difficult for me. It allowed me to practice and really focus on myself. I'm sure without it I wouldn't be as strong as I am now. I really used this opportunity to dedicate myself to rock climbing more than ever.

 

Do you have a particular style of climbing? If so, what makes you different?

I would say I'm a pretty static climber. I have a lot of difficulty with big dynamic movements. I also have very strong fingers for my weight. So I'll often adapt my beta to control big dynamic movements to make them more static, often using very small holds that no one else is using.

 

What are your goals for the next five years?

The two things that attract me the most about this sport are to constantly push my limits and develop and open new blocks for myself and for others. So that's exactly what I plan to do in the future. I can't wait to see what I will accomplish in the next few years!

 

What are you looking for in terms of climbing equipment? How do Ostrya products reach you?

What I'm looking for in terms of climbing equipment is quality and environmentally friendly products. Thus Ostrya meets these two criteria. First, because all of their products are made here in Canada, but also because they are of high quality. So I am truly honoured to have the chance to represent Ostrya!

 

Photos: François-Xavier Tétreault

Continue reading

Ultra Trail Mont-Royal

Ultra Trail Mont-Royal

New Horizons

New Horizons

Your Cart

Your cart is currently empty.
Click here to continue shopping.